Soins énergétiques à distance
Chrystel Rieder et Nathalie Hirt
Consultations -Formations - Conférences
Vies antérieures des animaux
Communication animale
Animaux perdus

Sensibilité animale

Cliquez ici pour modifier le sous-titre

Soins à long terme

Les soins à long terme permettent de suivre l'animal sur 3 semaines, avec des petites « injections de rappel » (3 soins à distance de 20 minutes, à raison de 1 soin par semaine), pour renforcer les effets des soins prodigués, soutenir l’animal et l'encourager en l’aidant à surmonter d'éventuels risques de rechutes. Il s’agit là d’une sorte d’« extension » à un autre soin (par exemple après un soin incluant les vies antérieures).


Le compte rendu de ces soins de rappel se fait par mail.

Remarque. Même si vous pouvez bien entendu formuler des questions complémentaires par mail en vue du prochain soin de suivi prévu, il est recommandé de focaliser le soin (un problème après l'autre) plutôt que de bombarder l'animal de questions. Le temps passé à répondre à des questions est du temps que je pourrais passer pour lui faire un soin peut-être plus approfondi...

C'est pourquoi je recommande de poser par mail les questions vraiment cruciales, ou alors de donner des nouvelles constructives qui pourraient aider à mieux focaliser le soin suivant.



Le prix de ces soins de rappel est de 100 CHF pour les 3 soins (forfait).

Par exemple, si vous choisissez un soin initial d'une durée de 1h (100 CHF), et que vous y ajoutez l'extension "soins à long terme", alors le total sera de 200 CHF.


Veuillez noter que la réduction de fidélité de 10% n'est pas valable si vous ajoutez les soins à long terme suite à un premier soin ou une première communication.

Par exemple, si vous choisissez un soin d'une durée de 1h pour un premier soin, et que vous choisissez, une semaine après, d'ajouter les soins à long terme, alors vous ne bénéficiez pas de la réduction pour cette lignée de soins à long terme. Par contre, si vous décidez de faire d'autres soins par la suite (nouvelle lignée de soins à long terme, ou alors un soin par téléphone), alors vous pourrez bénéficier du 10% de réduction sur chacun des soins suivants.



Exemple d'un cas traité :
Pipo, le chat trop joueur

Vision de la vie passée

Lors d'une séance pour un chat nommé Pipo, la vie passée prenant place montre un dauphin très joueur.

Un jour, pourchassé par un prédateur, le dauphin parvient à lui échapper avec une certaine aisance, grâce à l'agilité développée à travers ses jeux. Lassé de poursuivre sa proie en vain, le prédateur change de cible et dévore un bébé dauphin dans les parages…

Le dauphin agile se retourne alors et s'horrifie devant cette scène effroyable, mais finit par s'enfuir.

Par la suite, quand bien même les parents du bébé dévoré ne rejetaient pas le protagoniste, ce dernier s'est exclu du groupe de lui-même, rongé par sa culpabilité, même s'il n'y était pour rien. Il interagissait le moins possible avec le groupe et passait sa vie seul et triste, ne trouvant même plus de goût à ses jeux qui le rendaient tant heureux par le passé.


Corrélations avec la vie actuelle

Pipo vit avec d'autres compagnons félins. D'une nature très joueuse et presque hyperactive, il terrorise les autres chats, bien plus âgés que lui, à force de leur courir après et de leur sauter dessus pour jouer.

Par jeu, mais aussi par jalousie, il a également tendance à se placer devant la chatière pour que les autres chats ne puissent pas rentrer.

Aux dires de sa propriétaire, ce jeune chat veut en effet être le chef et serait très content d’avoir toute l’attention de sa propriétaire rien que pour lui.

Terrorisée par les poursuites incessantes de Pipo, Annabelle, un des chats vivant avec lui, s'était enfuie durant un certain temps, avant de finalement se décider à revenir. Mais même après cela, Annabelle a toujours peur de Pipo. Il s'avère qu’elle a été un des parents du bébé dauphin dévoré dans la vie passée… Ceci explique pourquoi elle éprouve des retenues à jouer avec Pipo.


Résultats obtenus

Suite au traitement, et grâce à une communication animale et des soins répétés sur quelques semaines, Pipo a finalement accepté de ne plus bloquer le passage à ses compagnons félins. En outre, plutôt que de leur courir après, il s'approche d'eux gentiment et leur tape sur l'épaule pour les inviter à s'amuser avec lui.

Annabelle s’enfuit déjà moins en voyant Pipo et a même commencé à manger dans la même pièce que lui, mais a encore trop peur pour jouer avec lui, bien qu’elle soit très joueuse elle-même.

Un traitement est également en cours sur elle pour l’aider à surmonter ses peurs.

Pipo parvient enfin à trouver un équilibre dans son milieu social et se sent mieux, et toute la maisonnée est plus calme...