Soins énergétiques à distance
Chrystel Rieder et Nathalie Hirt
Consultations -Formations - Conférences
Vies antérieures des animaux
Communication animale
Animaux perdus

Sensibilité animale

Cliquez ici pour modifier le sous-titre

Communications avec des fourmis

Lors de l’un de mes déménagements, en arrivant dans le nouveau lieu, j’ai remarqué, après quelque temps, que des fourmis se mettaient à envahir la douche de la salle de bains pour visiteurs. Chaque matin, il y avait comme un nuage de fourmis tout autour et dans cette douche…


Bien entendu, étant donné qu’il s’agissait d’un espace pour les visiteurs, et que j’avais justement en ce moment des visites (en plus de mes patients qui venaient en consultations), j’avais impérativement besoin que cette salle de bains soit propre…

Je me suis donc mise à parler aux fourmis en leur demandant d’aller ailleurs.

Le lendemain, elles étaient toutes parties.

Mais quelques jours plus tard, elles étaient toutes revenues… Je leur ai alors à nouveau demandé de ne pas revenir, je leur ai expliqué pourquoi, et, à contrecœur, je leur ai dit que si elles ne partaient pas, je serais obligée de mettre du poison anti-fourmis…

Et depuis ce jour, elles ne sont plus du tout revenues dans la salle de bains, sans que j’aie besoin d’utiliser du poison.


Je ne sais pas s’il s’agissait de la même colonie de fourmis, mais j’ai découvert quelques jours plus tard, qu’il y avait une autoroute de fourmis qui contournait la salle de bains (par l’extérieur du bâtiment) pour aller dans ma poubelle dehors.

Là aussi, je leur ai demandé de s’en aller et d’aller chercher de la nourriture ailleurs (car je déteste les voir paniquer lorsque je dois me débarrasser du sac poubelle rempli).

Je leur ai expliqué les causes de ma demande, et sans même avoir besoin de les intimider en parlant du poison (que je n’avais aucune intention d’utiliser, car elles ne dérangeaient personne, en fin de compte), elles sont parties d’elles-mêmes un ou deux jours plus tard (alors que la poubelle était toujours au même endroit).

Elles aussi, comme les limaces, ont été réceptives au langage du cœur.