Soins énergétiques à distance
Chrystel Rieder et Nathalie Hirt
Consultations -Formations - Conférences
Vies antérieures des animaux
Communication animale
Animaux perdus

Sensibilité animale

Cliquez ici pour modifier le sous-titre

Dobbie, la chienne triste et sans appétit

Un monsieur m’appelle un jour pour me demander un soin énergétique avec communication pour sa chienne Dobbie.


En me connectant à l’animal à l’aveugle (c’est-à-dire sans rien savoir à l’avance de la problématique de Dobbie), je la sens tout triste et dans un coin, et elle me dit que sa maîtresse lui manque et qu’elle se sent très souvent seule.


Lorsque j’appelle le monsieur pour lui donner le compte rendu du soin à ce stade, il m’indique que lui et sa conjointe se sont séparés depuis un peu plus de trois mois, et que c’est depuis ce moment que Dobbie a commencé à devenir de plus en plus triste et à rester dans son coin. Il ajoute que cela l’inquiète particulièrement, car depuis quelques jours, elle ne mange presque plus rien… Et selon le vétérinaire, cette perte d’appétit n’est pas liée à un problème médical.

Tout en restant au téléphone avec le monsieur, je parle à Dobbie et je lui transmets ce que son gardien a à lui dire.

Je lui prodigue également le soin ciblé en fonction de ce qu’elle a besoin pour aller mieux et retrouver la joie de vivre ainsi que l’appétit.


Quelques semaines plus tard, le gardien de Dobbie me rappelle pour m’annoncer que ce soin l’a beaucoup fait réfléchir… Il me confie que lorsqu’il était petit, ses parents avaient divorcé, et qu’il était resté habiter avec son père, alors qu’il aurait préféré aller vivre avec sa mère… Et il se rend compte aujourd’hui que sans s’en apercevoir, il est en train de reproduire la même situation avec sa chienne, dont les gardiens se sont séparés ; et de par la communication animale, il a pris conscience que son ex-conjointe manque à sa chienne.


Il avait donc décidé d’appeler son ex-conjointe pour lui exposer la situation et lui expliquer ce que leur chienne ressentait. L’ex-conjointe avait été touchée par la situation et les sentiments de Dobbie qui lui manquait également.

Tous deux avaient donc décidé de se partager la garde de l’animal. Et depuis qu’ils avaient mis au point ce compromis, Dobbie allait de mieux en mieux et retrouvait la joie de vivre ainsi que son appétit.


Le monsieur m’a également avoué que lui-même se sent mieux, car cela lui manquait également de ne plus revoir son ex-conjointe. Il sait qu’ils ne vont pas se remettre en couple, mais cela est important pour lui qu’ils puissent rester en contact et conserver une certaine amitié.


Dans ce cas, Dobbie a donc également été le miroir de son propriétaire, qui n’avait pas résolu sa souffrance vis-à-vis du divorce de ses parents, et qui vivait mal les ruptures où les ex-conjoints ne restent pas du tout en contact. Ainsi, en aidant sa chienne, il a également pu s’aider lui-même d’une certaine manière, à faire la paix avec son passé douloureux.